14 novembre 2021

Deal Drivers: EMEA Q3 2021

En partenariat avec Mergermarket

L'activité M&A en Europe a été forte au cours des neuf premiers mois de l'année 2021. On note une augmentation des transactions d'une année sur l'autre dans chacun des pays de la région. La France a connu une augmentation en valeur à trois chiffres et une augmentation en volume à deux chiffres.

Comment la France se situe-t-elle par rapport au reste de l'Europe et à quoi pouvons-nous nous attendre en 2022 ?

Ce rapport Deal Drivers analyse les fusions et acquisitions du troisième trimestre de 2021 dans 8 sous-régions de la zone EMEA :

  • Royaume-Uni & Irlande
  • DACH 
  • France 
  • Pays Nordiques
  • Italie & Péninsule Ibérique
  • Benelux
  • Turquie, Moyen-Orient & Afrique
  • CEE & SEE

Découvrez quels secteurs sont en tête du classement en volume et en valeur, les meilleures contreparties, le "top 10" des transactions ainsi que les opportunités pour 2022.

Téléchargez le rapport Deal Drivers: EMEA Q3 2021 pour en savoir plus.

Prêt à vous lancer ?

Tu pourrais aussi aimer:

Deal Drivers: EMEA 2022 Outlook

Cela ne fait aucun doute, 2021 a été une année record pour les fusions et acquisitions en Europe. Les transactions ont augmenté de 100% en valeur par rapport à l’année précédente et de 49 % en volume. Comment ces tendances vont-elles évoluer en 2022 ?

City Skyline
Deal Drivers: EMEA Q1 2021

Après une année 2020 volatile, la zone EMEA a globalement publié de bons chiffres relatifs aux transactions M&A des trois premiers mois de 2021. Bien que l'activité globale des M&A ait augmenté au premier trimestre 2021, elle fluctue en fonction des pays. Quels secteurs et régions ont propulsé l'activité ?

City Skyline
The New State of M&A: France

Découvrez la manière dont le M&A va évoluer en France d’ici 2025 selon les résultats de notre enquête et des études de cas de BNP Paribas et Natixis.

Paris City Skyline